La culture en pot des fines herbes, des légumes et des petits fruits iPlant

 

 

La culture en pot des fines herbes, des légumes et des petits fruits est de plus en plus populaire. Et pour cause, elle s’adapte admirablement aux petits espaces comme les balcons et terrasses. Et avec des soins adéquats, elle peut offrir un rendement souvent supérieur à celui d’un potager traditionnel. La sélection iPlant Patio propose un bel éventail  de plants au port compact, à production prolongée, spécialement conçus pour cet usage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les meilleures plantes potagères à cultiver en pot

  • Fines herbes: toutes les variétés!

  • Légumes et fruits : Aubergine, Bette à carde, Concombre, Courgette (avec tuteur), Épinard, Fraise, Chou Kale, Piment, Poivron  et Tomate

  • Fleurs comestibles:  Bourrache, Calendule, Capucine, Œillet, Pensée et Tagète

 

Le choix du terreau

Un bon terreau doit être léger, aéré, stérilisé, drainant tout en retenant l’humidité. Il est le plus souvent constitué de tourbe de sphaigne, compost, perlite et vermiculite. Choisissez une  terre « à empotage » ou « mélange pour balconnière ». Les centres jardins proposent des mélanges prêts à l’usage spécialement conçus pour ces besoins.

Truc de pro: procurez-vous en extra du compost de type marin, ou à base de fumier de mouton ou de vache. Ajoutez au fond du pot (ou jardinière) un pouce de compost. À la fin du mois de juillet, quand les racines de vos plantes auront pris tout l’espace, elles arriveront  au compost et à ce moment, la matière organique fera son œuvre, vos plantes reprendront de la vigueur et auront une belle poussée de croissance. 

Il ne vous reste plus qu’à transporter les sacs!

 

La plantation

Les pots doivent avoir un diamètre d'au moins 25 cm, et la profondeur du contenant (troué) doit être de 20 cm minimum pour permettre l’expansion des racines. Assurez-vous d’utiliser des pots bien propres. Ceux qui ont déjà servis doivent être stérilisés avec une solution à base d’eau de javel (1 cu. à thé pour 1 l. d’eau). Apposez un grillage, un morceau de toile ou des gravillons sur les trous de drainage pour empêcher le terreau de les obstruer. Remplissez les pots de terreau, repiquez vos plants puis arrosez abondamment. Installez-vos pots à l’extérieur une fois tout risque de gel écarté.

 

L’ensoleillement

En général, les plantes potagères ne produisent bien qu’en plein soleil. Cela s’applique aussi à la plupart des variétés de fleurs comestibles et de fines herbes sauf peut-être aux pensées, au persil, au fenouil et à la menthe qui tolèrent mieux une ombre légère.

 

L’arrosage

Pour la culture en contenant, l’arrosage revêt une importance capitale. La quantité de terreau étant limitée, celui-ci s’assèche rapidement. C’est encore plus vrai quand les balcons et terrasses sont balayés par le vent. En temps normal, l’arrosage des plantes en contenants se fait quotidiennement, préférablement le matin mais surtout, pas le midi ni tard en soirée. Autant que possible, évitez de mouiller les feuillages. Dans les régions plus chaudes, en plein cœur de l’été, deux arrosages par jour peuvent être requis. 

 

La fertilisation

Dès la plantation, on incorpore au terreau du compost ou un engrais biologique à dissolution lente de type 14-14-14. Pour les fines herbes, qui sont généralement moins  gourmandes, cela peut suffire. Mais pour toutes les autres plantes, il est indispensable de fertiliser régulièrement pour compenser les pertes de nutriments occasionnées par le lessivage. La productivité de vos plants repose sur l’application une fois toutes les 2 semaines d’un engrais biologique spécialisé pour chacun des types de plantes : fleurs annuelles ou plantes potagères. La vaporisation des feuilles avec des extraits d’algues est aussi recommandée. S’il y a lieu, il serait bien avisé d’augmenter la fréquence des fertilisations en fonction de celle des arrosages.

 

Les insectes et les maladies 

Sur les terrasses et les balcons, sans doute parce que les plantes sont surélevées, il est plus rare d’observer des graves problèmes d’infestation.  Néanmoins, soyez vigilants : pucerons, araignées rouges, aleurodes et oïdium peuvent être au rendez-vous. Une solution simple et écologique : le voisinage de plantes répulsives comme le tagète, la mélisse, la menthe et la citronnelle!

La culture en bac hors sol

La culture des légumes et fines herbes en bac surélevé comporte de nombreux avantages : elle s’effectue en position debout, ce qui facilite l’accès, l’entretien et la récolte tout en ménageant votre dos.  Elle assure également une bonne aération du sol en éliminant tout risque de piétinement. Elle accélère le réchauffement du terreau et en facilite le drainage. En prime, elle s’adapte parfaitement au concept du potager en carrés, permettant une plantation plus dense. 

Ne mettez pas plus de 3 plants par bac à fleur. La plupart des fines herbes tolèrent la compagnie mais l'estragon, la menthe, le laurier et le romarin préféreront la solitude en contenants séparés.

Trucs et conseils d’aménagement et utilisation

  • Privilégiez des espèces et des variétés dont le développement s’harmonise à l’espace disponible.

  • Accordez une importance particulière à la texture des feuillages et associez vos plantes de manière à créer d’agréables contrastes. Ex. : le fenouil et la bette à carde.

  • D’heureux mariages en cuisine font parfois tout aussi bon ménage dans le pot : en panier suspendu, tomates et basilic.

  • Les jeunes plants de légumes fraîchement installés dans leur pot n’occupent qu’une partie de l’espace. Pour un effet visuel plus intéressant, comblez les vides en les accompagnant de pensées (viola), dont les fleurs se récoltent surtout au printemps et en début d’été. 

  • Lorsque vous coupez des feuilles, toujours prendre celles les plus en hauteur en s’assurant de laisser des feuilles sur la tige pour permettre la repousse.

  • Enlevez régulièrement les feuilles jaunies ou de forme atypiques et tailler les plants qui prennent trop d’expansion.

  • Au moment d’utiliser, passez les fines herbes sous l’eau fraîche…puis, savourez !